L E S F O N D E M E N T S 42 membre qui se serait égaré, dans l’espoir de le voir réinté- grer la pleine communion. Des dons divers 46 Au sein de notre communauté, « il y a diversité de dons, mais c’est le même Esprit ; diversité de ministères, mais c’est le même Seigneur ; diversité de modes d’action, mais c’est le même Dieu qui, en tous, met tout en œuvre. À chacun est donnée la manifestation de l’Esprit en vue du bien de tous ». Certains membres reçoivent le don d’en- seigner, d’autres de conseiller et d’encourager, d’autres d’annoncer l’Évangile, d’autres de louer Dieu par la musique ou par l’expression artistique, d’autres de prendre soin des nécessiteux, d’autres d’offrir autrement leur colla- boration. Mais le plus grand de tous les dons, offert à chacun d’entre nous, c’est la capacité d’aimer. De même que les différentes parties du corps humain travaillent ensemble de manière désintéressée, les membres du Corps du Christ doivent se mettre au service les uns des autres. Chaque Bruderhof, en lien avec ses commu- nautés sœurs, désigne des frères et des sœurs pour assumer la responsabilité des divers domaines spirituels et matériels de la vie communautaire : le ministère pastoral ; la gestion des finances et des biens ; l’éducation des enfants et de la jeunesse ; les différents secteurs du travail, comme la ferme, l’atelier, la cuisine, l’administratif et l’accueil des hôtes. Ce faisant, nous suivons l’exemple de l’Église primitive qui avait ses anciens et ses épiscopes, ses diacres et ses diaco- nesses, ses enseignants et ses veuves. Jude 20–23 ; Jc 5,19–20 1Co 12,4–7 Rm 12,3–8 1Co 13,13 ; Ga 5,6 Jn 13,1–17 ; Ga 5,13 1Tm 3,8–13 ; 5,1–16