L a v ie en c o m m un a u t é 71 88 Chaque Bruderhof nomme un intendant, chargé de gérer ses affaires temporelles et de prendre les disposi- tions nécessaires au bien-être de chacun de ses habitants. Les intendants travaillent en étroite collaboration avec l’équipe dirigeante pastorale. L’intendant est donc respon- sable devant Dieu et devant l’ensemble des membres. Le travail dans la communauté 89 Le travail est inséparable de la prière, la prière est insépa- rable du travail. Notre travail est une forme de louange, puisque rien ne sépare notre foi de notre vie quotidienne ; ils ne font qu’un. Même la tâche la plus ordinaire, quand elle est accomplie comme si elle était pour le Christ, dans un esprit d’amour et de dévouement, peut être offerte à Dieu comme une prière. Prier en paroles mais non en actes est une hypocrisie. Le travail est un commandement de Dieu. Il possède une valeur intrinsèque. Dieu a donné la terre à l’être humain pour qu’il en jouisse, qu’il la cultive et en prenne soin à sa place, en la respectant, comme un bon gestionnaire. C’est pourquoi nous tenons en grande estime le travail de la terre. Nous aimons le travail physique − l’effort fourni par les muscles et les mains −, ainsi que la créativité et la précision requises de l’artisan. Nous attachons aussi du prix à l’activité de l’esprit et de l’âme : l’œuvre inspirée de l’artiste, la recherche intellectuelle dans le domaine de la nature ou de l’histoire, l’esprit innovant d’un inventeur, la compétence d’un professionnel. Quel que soit notre travail, nous sommes appelés à l’accomplir de notre mieux, pour le service du Royaume de Dieu. Ac 6,1–7 Col 3,17.23–24 ; Jc 2,26 Es 58,1–10 ; Mt 25,31–46 Am 5,21–24 Gn 2,5 ; 2Th 3,6–13 Gn 1,26–28 ; 2,15 Ac 20,34–35 Ep 4,28 ; Ex 31,3–5 Lc 1,1–4 Tt 3,13–14