L E S F O N D E M E N T S 78 Mettre sa fidélité envers Jésus au-dessus de tout le reste peut être difficile. Mais nous ne pouvons ignorer ses paroles. Les liens familiaux, à l’intérieur ou à l’extérieur de la communauté, ne doivent pas nous détourner de marcher à sa suite. L’éducation 100 L’Église-communauté apprend aux jeunes comme aux aînés à suivre le Christ. Une véritable éducation consiste à éveiller l’âme, à stimuler la vie intérieure, afin que la personne tout entière s’unisse au Christ et à sa cause. Tous les membres doivent apprendre à travailler consciencieu- sement, avec intelligence et esprit, en donnant la pleine mesure de leurs capacités. Si nous aimons le Christ, nous nous intéresserons à l’œuvre de Dieu à travers l’histoire. Nous nous sentirons concernés par les mouvements sociaux, politiques et culturels de notre temps. 101 C’est dans ce cadre que prend place l’éducation des enfants et des jeunes. Il ne convient pas que les enfants soient façonnés pour se conformer aux désirs ou aux ambi- tions de leurs parents ou d’autres personnes. Chaque enfant est une pensée de Dieu. Éduquer, c’est entretenir l’étincelle divine innée en chaque enfant et l’aider à devenir la personne que Dieu a voulue. Les Dix Commandements et le Nouveau Testament déclarent avec raison : « Honore ton père et ta mère… afin que tu sois heureux. » La bonne santé affective et spirituelle des enfants commence par la relation qu’ils entretiennent avec leurs parents. C’est d’abord aux Lc 9,59–62 Tt 2,1–8 Ac 7,22 Ac 14,15–17 ; Rm 1,18–20 Ac 17,16–31 ; Dn 1,3–4.17 Jr 1,4–5 Dt 5,16 ; Col 3,20 Ep 6,1–4